La vérité derrière une recherche d'emploi réussie

Par : Aman Basra, membre du Conseil des jeunes


De nombreux jeunes diplômés sont confrontés à un marché de l'emploi difficile malgré leurs efforts pour trouver un emploi. Nous faisons ce que l'on répète sans cesse aux diplômés pour qu'ils réussissent. Nous envoyons une pléthore de CV et de lettres de motivation, postulant à un large éventail d'emplois que nous avons trouvés aux quatre coins de l’internet. Mais quel que soit notre degré de diligence, nous recevons un flot ininterrompu d'e-mails de refus et d'anxiété croissante qui accompagne le chômage prolongé.


Les étapes « correctes » que l'on nous dit qui devraient fonctionner sont tout simplement futiles, car une recherche d'emploi réussie ne se limite pas à postuler à des offres d'emploi. Une recherche d'emploi réussie nécessite une approche éclectique qui aborde les facettes habituelles de la recherche d'emploi, mais aussi les facettes de l'amélioration et du développement de soi.

L'entraînement pour un marathon de longue distance ressemble à bien des égards à une recherche d'emploi réussie. Pour se préparer correctement à une course, le travail de préparation des coureurs détermine leur résultat le jour de la course. Scott Jurek, un coureur d'ultra-marathon couronné de succès, discute de l'importance de l'entraînement et de la préparation dans son livre, Eat and Run - Manger pour gagner.


« Me suis-je préparé ? Suis-je concentré ? Ai-je traité mon corps avec attention, en mangeant sainement et avec soin ? Me suis-je entraîné correctement ? Me suis-je poussé aussi loin et aussi fort que possible ? Ce sont les types de questions qui m'ont guidé dans ma carrière et qui peuvent guider toute personne qui cherche quelque chose. Nous voulons tous obtenir une promotion au travail, ou une copine, ou un copain, ou le meilleur résultat personnel à la course de 5 km, bien sûr. Mais obtenir (ou pas) ce que vous voulez n'est pas ce qui vous définit. C'est la façon dont vous faites votre travail. »


Pour les coureurs comme Jurek, la façon dont ils s'entraînent détermine leur résultat le jour de la course, et pour les chercheurs d'emploi, la façon dont ils s'y prennent pour trouver un emploi détermine leur réussite. Une recherche d'emploi réussie est un engagement continu à s'améliorer et à perfectionner ses compétences. Il ne s'agit pas seulement de postuler à des offres d'emploi occasionnelles, mais d'améliorer chaque ligne de votre CV individuellement. Il faut aussi en apprendre davantage sur son domaine, se mettre en relation avec des mentors, acquérir de l'expérience grâce à des stages et s'entraîner à répondre à toutes les questions imaginables pour un entretien.


Lorsque j'étais étudiant de premier cycle, je faisais partie d'un programme coopératif qui me permettait d'obtenir des expériences de travail pour compléter mes études. En tant qu'étudiants coop, nous devions également nous battre pour obtenir ces stages. Il y avait plus d'étudiants que de postes disponibles, et il semblait que chacun recevait plus de refus que d'offres.


Mon premier stage a cependant été une victoire facile, et un véritable coup de chance. C'était le premier et le seul emploi auquel j'ai postulé. J'ai reçu un entretien et une offre au début du semestre de printemps. Dans ce cas, je n'ai pas fait grand-chose pour me préparer au processus. J'ai écrit la lettre de motivation la nuit avant de la soumettre et je me suis à peine entraînée pour mon entretien. J'ai pu trouver un emploi dès mon premier essai sans trop d'efforts et j'ai donc supposé que le simple processus ‘chercher/cliquer/candidater’ fonctionnerait à nouveau… mais mon deuxième stage n'a pas été aussi facile.


Pour mon deuxième stage, je me suis lancée dans la recherche d'emploi avec certaines attentes. Je pensais pouvoir trouver un emploi avec le même effort minimal que pour mon stage précédent. Cependant, ma paresse m'a rattrapée. Des mois ont passé sans même un seul entretien. Je ne comprenais pas ce que je faisais de mal. Je suivais le même processus qu'auparavant, mais là était l'erreur. C'est pendant cette recherche d'emploi que j'ai réalisé à quel point mes efforts avaient été futiles. J'envoyais des lettres de motivation à de nombreuses offres d'emploi sans faire le travail supplémentaire de réseautage et d'étude. J'ai donc changé de cap et levé mon jeu d'un cran.


J'ai fait des recherches sur les entreprises et j'ai suivi leurs profils et leurs statistiques sur Excel. J'ai trouvé des employés actuels et leur ai envoyé des messages pour leur demander des conseils. J'ai lu des livres et écouté des podcasts sur le développement personnel. J'ai même dressé une liste de plus de 100 questions d'entretien et rédigé des réponses détaillées. Rétrospectivement, tout cela était peut-être exagéré, mais cela a porté ses fruits lorsque j'ai obtenu mon deuxième stage dans un ministère réputé du gouvernement. J'ai également intensifié mes efforts l'année suivante lorsque j'ai cherché mon troisième et dernier stage. Cette fois, j'ai fait plus de feuilles Excel, j'ai eu plus de rendez-vous de réseautage et j'ai écrit plus de pages de préparation aux entretiens. Résultat : j'ai obtenu un entretien pour chaque emploi auquel j'ai postulé.


Si vous vous trouvez dans une situation similaire, prenez un moment pour réfléchir à votre recherche d'emploi. Soyez honnête avec vous-même : avez-vous fait tout ce qui était possible pour vous préparer ? Avez-vous fait des recherches sur ces entreprises ? Avez-vous étudié leur histoire, leurs valeurs et leurs performances ? Avez-vous demandé l'avis de mentors dans des domaines similaires ? Avez-vous noté vos erreurs dans les lettres de motivation, les CV et la préparation des entretiens et en avez-vous tiré des leçons ? Ce ne sont là que quelques étapes de la préparation qui feront la différence entre une recherche d'emploi réussie et une recherche d'emploi ratée.