Explorer vos passions à travers les affaires : Un aperçu de l'entreprenariat des jeunes

Par : Natalie Chu, Conseil des jeunes 2021/2022


L'importance des médias sociaux et des restrictions de confinement causées par la pandémie a conduit à un boom chez les jeunes explorant leur créativité et leurs passions par le biais des affaires. Natalie Chu, membre du CCYP Youth Council, a rencontré la jeune entrepreneure de la Colombie-Britannique, Kate Trafford, pour parler de son entreprise de boulangerie — Par Sweet Kate.

Le Phénomène


La prédominance des médias sociaux dans notre société a contribué à créer de nouvelles opportunités pour les jeunes de poursuivre leurs projets d'entreprise.


Aujourd'hui, lorsque je me connecte à Instagram, je peux trouver une variété de comptes appartenant à des jeunes où je peux acheter des articles tels que de mignons petits gâteaux, des fruits recouverts de chocolat, des œuvres d'art, des bijoux et des vêtements.


L'essor des activités créatives des jeunes entrepreneurs m'a amené à me demander : comment les jeunes peuvent-ils créer et gérer une entreprise en ligne, en particulier par le biais des médias sociaux ?


Pour m'aider à comprendre ce phénomène, j'ai eu la chance d'interroger Kate Trafford sur son entreprise de pâtisserie, By Sweet Kate, et sur son expérience de la navigation dans l'environnement commercial des médias sociaux.


À propos de By Sweet Kate


L'histoire de By Sweet Kate commence au printemps 2020, une période dont la plupart d'entre nous se souviennent comme étant au plus fort de la pandémie de COVID-19. Kate a toujours aimé cuisiner, et cet amour l'a accompagnée toute sa vie.


Ainsi, lorsque les restrictions de confinement nous ont obligés à passer plus de temps à la maison, Kate a trouvé le temps de cuisiner entre les cours en ligne et le travail à temps partiel.


En tant qu'utilisatrice active des médias sociaux par le biais de ses comptes personnels, Kate a souvent posté des articles qu'elle avait cuisinés. Ses messages et ses produits de boulangerie ont continué à gagner en popularité auprès de sa famille et de ses amis, et c'est alors qu'elle a pris la décision de créer By Sweet Kate, une boutique en ligne de produits de boulangerie frais faits maison, basée dans sa ville natale de Vancouver, en Colombie-Britannique.

Kate reconnaît que ses parents sont ses plus grands supporters, qui l'ont soutenue et inspirée pour ses produits.


Le produit de base de son menu est le gâteau au fromage basque, un produit qui a gagné en popularité pendant la pandémie de COVID-19 en Thaïlande. Kate a pris plaisir à faire découvrir le gâteau au fromage basque à ses clients canadiens et continue d'en proposer différentes variétés, pour le plus grand plaisir de ses clients réguliers. Chaque mois, elle aime réfléchir à un thème qui sert d'inspiration à la fois pour les plats du menu et pour les nouveaux produits, comme l'incorporation de fruits de saison, d'événements spéciaux et de fêtes.


Ce que Kate apprécie vraiment dans son activité, c'est de faire partie des anniversaires et des occasions spéciales célébrés par ses clients grâce aux produits qu'elle leur prépare.





Les leçons et les points à retenir

Bien que Kate n'ait jamais étudié le commerce, le fait d'être une nouvelle entrepreneuse lui a beaucoup appris sur la gestion d'une entreprise.


Tout d'abord, elle utilise un compte professionnel Instagram, ce qui lui permet de mieux suivre l'engagement sur sa page, notamment le nombre de personnes qui consultent, aiment et partagent ses publications et sa page. Deuxièmement, elle a découvert que l'utilisation des bons hashtags est cruciale pour attirer plus de monde. Troisièmement, l'utilisation des médias sociaux lui a appris à gérer une large base de clients, y compris à s'engager auprès d'utilisateurs qu'elle ne connaît pas forcément bien.


Elle insiste sur l'importance de se protéger, de protéger son entreprise et de protéger ses coûts. Elle a notamment appris à le faire en imposant des règles à ses clients, par exemple en leur demandant de verser un acompte partiel avant que leur commande ne soit préparée et livrée.

La plus grande leçon que Kate a à donner aux jeunes qui veulent aussi devenir de jeunes entrepreneurs, c'est de traiter son entreprise avec gentillesse.


L'exploitation d'une entreprise via les médias sociaux peut rendre les jeunes entrepreneurs particulièrement vulnérables à la négativité et à la jalousie des autres.


La gestion d'une entreprise, a-t-elle appris, commence par soi-même. Il est important de prendre le temps d'être fier de soi et de ce que l'on a accompli. Tournez-vous vers votre famille et vos amis pour obtenir soutien, encouragement et inspiration. Avec de la patience, de la passion et la volonté d'apprendre et de se développer, gérer une entreprise est en fait très amusant !